appétence


appétence

appétence [ apetɑ̃s ] n. f.
• 1554; lat. appetentia
Littér. Tendance qui porte l'être vers ce qui peut satisfaire ses besoins, ses instincts, ses penchants naturels. appétit, besoin, désir, envie. « une fiévreuse appétence de nouveauté » (Jaloux). ⊗ CONTR. Inappétence.

appétence nom féminin (latin appetentia, de appetere, désirer) Désir instinctif qui porte vers tout objet propre à satisfaire un penchant naturel, en particulier vers la nourriture. ● appétence (synonymes) nom féminin (latin appetentia, de appetere, désirer) Désir instinctif qui porte vers tout objet propre à satisfaire...
Synonymes :
- appétit
Contraires :
- inappétence

appétence
n. f. Litt. Inclination qui pousse quelqu'un à satisfaire un désir, un besoin (plus partic. alimentaire). Ant. inappétence.

⇒APPÉTENCE, subst. fém.
Désir instinctif d'un objet, tendance à rechercher ce qui peut satisfaire les penchants naturels, surtout d'ordre physique :
1. ... ou les actions suivent immédiatement la première appétence ou désir, comme lorsque nous agissons subitement, ou bien à notre premier désir il succède quelque conception du mal qui peut résulter pour nous d'une telle action...
COUSIN, Hist. de la philos. mod., 1847, p. 251.
2. Cette visitation obstinée et furieuse du désir... C'est l'obsession même, la possession. Car la vision semble incorporée à moi-même, être en moi, s'incarner dans mes organes. Et chose encore plus étrange, ces élancements des sens et ce travail fiévreux d'idées matérielles, qui tournent sans cesse et dans tous les sens les pages d'un album obscène, ces appétences dans lesquelles on s'agite, ne sont point vagues, ni flottantes, ni errantes sur des formes indéfinies et des créatures en l'air, elles ont un objet précis; elles tendent constamment à un corps connu, familier, usuel.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1859, p. 618.
3. Il [Auguste] avait eu des élans, des postulations vers des femmes autres, il avait aspiré après une amie qui fût gentille et bonne, il avait rêvé d'une chambre bien close, d'une ménagère dont toutes les pensées convergeraient sur lui! — À quoi, toutes ces appétences, toutes ces ardeurs l'avaient-elles mené?
HUYSMANS, Les Sœurs Vatard, 1879, p. 281.
4. Ce n'est pas par l'intelligence que ces gens se décident; c'est par une appétence morale qui les incite à se diriger où ils trouvent leur nourriture, vers leurs greniers.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 2, 1899-1901, p. 142.
PSYCHOLOGIE :
5. Dans la perspective objectiviste, le comportement instinctif comprend : 1 Un comportement d'appétence dû à la motivation, comportement d'exploration ou de recherche de l'objet capable de satisfaire la tendance. 2 (...)
Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 692.
SYNT. Appétence de bien-être, de boissons; appétence artistique, monastique, mystique, spirituelle.
PRONONC. :[]. PASSY 1914 note également : . Gémination facultative du [p] ds BARBEAU-RODHE 1930 (cf. également ROUSS.-LACL. 1927, p. 174 et GRAMMONT Prononc. 1958, p. 90; cf. s.v. appendice la rem. de MART. Comment prononce 1913).
ÉTYMOL. ET HIST. — 1555 « désir de qqc. » (E. PASQUIER, Le Monophile, 14b d'apr. Vaganay ds Revue des études rabelaisiennes, t. 9, p. 300 : Mariage ... pour le jourd'huy ne se fait que par appetence du bien). — 1611, COTGR.; repris dep. Ac. 1740 avec la rem. : Il n'a guére d'usage qu'en matiére de Physique; 1814-20 méd. (NYSTEN); dep. 1808 sens plus gén. (BOISTE).
Empr. au lat. appetentia « vif désir » (CICÉRON, Tusc., 4, 15 ds TLL s.v., 279, 60); spéc. « désir de nourriture » (PLINE, Nat. 19, 127, ibid., 280, 14).
STAT. — Fréq. abs. littér. :37.
BBG. — LAFON 1969. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MARCH. 1970. — Méd. Biol. t. 1 1970. — MONT. 1967. — MOOR 1966. — NYSTEN 1824. — PIÉRON 1963.

appétence [apetɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1555; du lat. appetentia « envie, désir », de appetere. → Appéter.
Vx ou littér. Tendance qui porte l'être vers ce qui peut satisfaire ses besoins, ses instincts, ses penchants naturels. Appétit, besoin, convoitise, désir, envie. || Une appétence de…, pour…
1 Appétence est beaucoup plus général qu'appétit, d'abord parce qu'il se dit aussi bien des animaux que de l'homme, tandis que appétit est réservé à l'homme plus particulièrement; ensuite, parce que appétence est un terme didactique qui exprime une inclination innée sans la qualifier aucunement; tandis que appétit, appartenant davantage au langage général, exprime ce qu'il y a de plus sensuel, de plus grossier parmi les appétences de l'homme.
Littré, Dict.
2 (…) appétence naturelle de savoir.
Pasquier, in Huguet, Dict. XVIe s.
3 (…) cette appétence de vengeance, parce que naturellement elle tombe en tous esprits humains.
Pasquier, in Huguet, Dict. XVIe s.
4 Habitudes d'esprit, jeux, mœurs, je rejetai tout cela d'un seul coup, dans une fiévreuse appétence de nouveauté.
Edmond Jaloux, Fumées dans la campagne, X.
Psychol. || Comportement d'appétence.
CONTR. Inappétence.
DÉR. Appétent.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • appetence — (n.) strong desire, c.1600, from Fr. appétence desire, from L. appetentia longing after something, noun of state from appetentem (nom. appetens), prp. of appetere, from ad to (see AD (Cf. ad )) + petere to seek, request (see …   Etymology dictionary

  • Appetence — Ap pe*tence, n. [Cf. F. app[ e]tence. See {Appetency}.] A longing; a desire; especially an ardent desire; appetite; appetency. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • appetence — index predilection, predisposition, proclivity Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • appetence — APPETENCE. (On pr. les deux P.) s. f. Action d appéter. Il n est guère d usage qu en matière de Physique …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • appétence — (a ppé tan s ) s. f. Terme didactique. Sentiment particulier qui porte l animal à rechercher ce qui peut satisfaire les besoins de son organisme. SYNONYME    APPÉTENCE, APPÉTIT. Appétence est beaucoup plus général qu appétit, d abord parce qu il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • appetence — appetent, adj. /ap i teuhns/, n. 1. intense desire; strong natural craving; appetite. 2. instinctive inclination or natural tendency. 3. material or chemical attraction or affinity. Also, appetency. [1600 10; appete (obs.) to seek for, long for ( …   Universalium

  • appetence — noun /ˈæpɪtəns/ the state or action of desiring or craving 1974: They had assumed the wild sweet freedom of jacking off in their inviolable privacy. Their appetence became resilient with repetition. (Davenport, Tatlin!) …   Wiktionary

  • appetence — ap•pe•tence [[t]ˈæp ɪ təns[/t]] also ap′pe•ten•cy n. pl. ten•ces also ten•cies 1) strong natural craving 2) material or chemical attraction • Etymology: 1600–10; (< F appétence) < L appetentia ap′pe•tent, adj …   From formal English to slang

  • appetence — noun Date: 1598 appetency …   New Collegiate Dictionary

  • APPÉTENCE — s. f. (On fait sentir les deux P.) T. didactique. Désir instinctif pour un objet quelconque …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.